Toutes les discussions actuelles sur le télétravail rappellent que certaines organisations ne vivent que par le travail à distance. Organisations internationales publiques ou privées, elles ont totalement intégré les concepts et les outils du travail non présentiel, entre collaborateurs présents sur plusieurs continents et à cheval sur plusieurs fuseaux horaires. Elles ont ainsi développé des méthodes de management qui leur permettent de prospérer et se développer en réduisant au maximum les contacts entre les personnes et les sites. Contrairement aux apparences, le travail à distance n’est pas qu’une question d’outils informatiques appropriés et de téléconférences au milieu de la nuit. Le secret de la réussite passe avant tout par des procédures adaptées, des contacts humains régulièrement entretenus et une culture professionnelle particulière.

Parmi ces organisations, je vous propose d’étudier une structure qui m’a été familière pendant de nombreuses années : l’OTAN. Il n’est évidemment pas question ici de dévoiler tous les mécanismes de cette organisation, mais de décrire quelques uns des principes de management, qui ne lui sont pas d’ailleurs pas exclusifs, mais qui dans son cas se révèlent indispensables et particulièrement efficaces.

Pour lire la suite rendez-vous sur Soyezchefpasmanager.com

Le travail à distance dans les organisations internationales : le cas de l’OTAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *